La Bundeswehr entre géopolitique et débats de société

Nous signalons la dernière livraison de la revue Allemagne d’aujourd’hui (n° 235/ janvier-mars 2021)

La Bundeswehr entre géopolitique et débats de société

Édité par Jean-Louis Georget, Hans Stark, Jérémie Thérond, Jérôme Vaillant

L’objectif de cet ouvrage est de montrer la place que prend l’Armée fédérale allemande dans la politique de l’Allemagne, un pays qui participe depuis des années déjà à des opérations extérieures dans un cadre international mais qui continue de se concevoir prioritairement comme une puissance civile. Il rappelle le cadre réglementaire de son action en tant qu’« armée parlementaire » et s’intéresse aux « livres blancs » de la défense qui ponctuent les évolutions de la politique de défense et de sécurité du pays. Il précise les conditions de ses interventions extérieures et les leçons qui en sont tirées et analyse le positionnement de la Bundeswehr face aux nouvelles guerres et aux nouveaux instruments militaires dont elle se dote : guerre hybride, usage des drones, cyberdéfense.

Dans une partie plus largement consacrée à la place de la Bundeswehr dans la société allemande, l’ouvrage étudie le positionnement des partis autres que gouvernementaux sur le rôle de la Bundeswehr dans la politique du pays, en particulier des Verts, susceptibles d’entrer dans une coalition gouvernementale, pour faire apparaître les inévitables tensions qui en résulteraient. Pour préciser la place de la Bundeswehr, devenue une armée de métier, dans la société, l’ouvrage s’intéresse à son mode de recrutement, à la persistance des règles de la Innere Führung pour former les jeunes soldats et à la place des femmes en son sein. Il étudie également l’influence que cherche à y prendre l’extrême droite. Enfin, pour conclure sur la santé de la Bundeswehr dans la société, un article rappelle la façon que celle-ci a de commémorer ses morts puisque la Bundeswehr, devenue une « armée en opération », enregistre depuis quelques années des morts et rappelle leur sacrifice. Dans ce contexte, l’évocation du passé national-socialiste s’impose comme un contre-modèle.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Laurent Capdetrey (6 mars 2021). La Bundeswehr entre géopolitique et débats de société. Guerres Espaces Représentations. Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/p0q5


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search