Les états généraux de l’histoire militaire. Les 1er et 2 février

Les 1er et 2 février 2023, le service historique de la défense organise à Paris les états généraux de l’histoire militaire. Au carrefour de l’histoire des conflits et des études de défense, cette discipline participe à la réflexion sur le phénomène guerrier, c’est-à-dire un pan entier de l’existence des hommes et des sociétés, intégrant l’outil militaire et ses usages en temps de paix comme en temps de guerre. Globale en ce qu’elle interroge, à diverses échelles et selon divers prismes, l’histoire des Etats, des sociétés et des individus, connectée du fait d’un regard de plus en plus décentré sur un phénomène qui ne se réduit pas au monde occidental, l’histoire militaire est riche et vivante. Elle dialogue avec les sciences humaines et sociales et s’inscrit dans les débats de l’historiographie contemporaine. C’est autour de ces enjeux que les états généraux s’articuleront.

Au programme, des discussions réunissant les historiens du monde universitaire et du ministère des armées afin de dresser un tableau actuel de ce champ, de ses renouvellements passés ou à initier, ainsi que des relations qui se tissent, entre le monde académique et le ministère des armées, dans le champ historique. Cette manifestation sera structurée autour d’une série de six tables rondes. Une première, dédiée à l’épistémologie, entreprendra de définir autant que de délimiter le périmètre d’une histoire militaire renouvelée. La question de l’historiographie, toutes périodes confondue, fera l’objet d’une seconde table ronde, quand la troisième sera consacrée à l’ingénierie de la recherche en histoire militaire, en envisageant les enjeux de méthode, mais aussi les moyens. L’enseignement de l’histoire militaire, et les pédagogies de sa mise en œuvre seront au cœur des débats de la quatrième séquence. Pour élargir l’objet à l’ensemble des sciences humaines, la cinquième table ronde se penchera sur l’émergence des « war studies » à la française. Enfin, la sixième table ronde interrogera l’histoire militaire au prisme du patrimoine et des enjeux mémoriels. Cette rencontre, ouverte à tous et sur inscription, sera ponctuée de grands témoignages émanant d’historiens et d’acteurs de la défense. Elle sera également l’occasion de repenser un genre historique à la lumière d’une actualité hélas brûlante, celle de la guerre en Europe.

Programme



Citer ce billet
Laurent Capdetrey (2023, 31 janvier). Les états généraux de l’histoire militaire. Les 1er et 2 février. Guerres Espaces Représentations. Consulté le 3 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/p0sc

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search