L’éducation au féminin en temps de guerre / Séminaire interdisciplinaire doctoral

Nous signalons la tenue du Séminaire interdisciplinaire doctoral L’éducation au féminin en temps de guerre : les écoles en France et en Allemagne entre 1939 et 1945

Le mercredi 30 mars 2022 de 9h30 à 17h30 à la Maison de la recherche (Salle MLR001)

Cette manifestation est organisée par Viviane Albenga, Manon Bienvenu-Crélot, Hélène Camarade, Layla Kiefel et Nicolas Patin.

Programme :

SID_30032022_programme à diffuser

9h30-9h45 : Accueil

9h45-10h00 :

Manon Bienvenu-Crélot (doctorante en études germaniques et histoire, Plurielles – UBM),
Layla Kiefel (doctorante en études germaniques et histoire, Plurielles – UBM et Université de Constance) : Introduction générale

10h00-12h00 : : Quelle visibilité pour les écolières et les enseignantes dans les sources ?

10h00-10h30 : Geneviève Pezeu (agrégée d’histoire et docteure en sciences de l’éducation associée au CERLIS – Université de Paris) : A l’aune de la mixité des sexes sous l’Occupation : femmes et filles invisibilisées

10h30-10h50 : Pause-café

10h50-11h20 : Claire Aslangul (maîtresse de conférences en études germaniques, SIRICE – Université Panthéon Sorbonne) : L’éducation de la « jeunesse européenne » vue par le magazine de propagande allemand Signal (1940-1945) : une place spécifique pour les filles et jeunes femmes ?

11h20-11h50 : Discussion (modération : Viviane Albenga, maîtresse de conférences en sociologie du genre, MICA – UBM)

12h00-14h00 : Pause déjeuner

14h00-16h30 : Le quotidien des enseignantes pendant la guerre : ruptures, continuités, engagements.

14h00-14h30 : Amandine Charvet (doctorante en sciences de l’éducation, CERLIS – Université de Paris, en co- direction avec le Laboratoire de l’Education – ENS de Lyon) : Être enseignante des écoles primaires supérieures pendant le Second conflit mondial : ruptures et continuités dans l’enseignement au féminin ?

14h30-15h00 : Manon Bienvenu- Crélot (doctorante en études germaniques et en histoire, Plurielles – UBM) : La mobilisation des enseignantes de Thuringe sur les territoires occupés à l’Est durant l’été 1942 : des pionnières coloniales ?

15h00-15h20 : Pause-café

15h30-16h00 : Elena Kiesel (doctorante en histoire – Université d’Erfurt) : Women in Service to Church and Fatherland. Scope for Action and Self-image of Diaconal Kindergarten Teachers under National Socialism

16h00-16h30 : Discussion (modération: Nicolas Patin, maître de conférences en histoire, CEMMC – UBM)

16h30-17h00 : Clémence Cardon-Quint (maîtresse de conférences en histoire, CEMMC – UBM) : Conclusion générale

17h00-17h10 : Clôture de la journée


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search