L’éducation au féminin en temps de guerre / Séminaire interdisciplinaire doctoral

Nous signalons la tenue du Séminaire interdisciplinaire doctoral L’éducation au féminin en temps de guerre : les écoles en France et en Allemagne entre 1939 et 1945

Le mercredi 30 mars 2022 de 9h30 à 17h30 à la Maison de la recherche (Salle MLR001)

Cette manifestation est organisée par Viviane Albenga, Manon Bienvenu-Crélot, Hélène Camarade, Layla Kiefel et Nicolas Patin.

Programme :

SID_30032022_programme à diffuser

9h30-9h45 : Accueil

9h45-10h00 :

Manon Bienvenu-Crélot (doctorante en études germaniques et histoire, Plurielles – UBM),
Layla Kiefel (doctorante en études germaniques et histoire, Plurielles – UBM et Université de Constance) : Introduction générale

10h00-12h00 : : Quelle visibilité pour les écolières et les enseignantes dans les sources ?

10h00-10h30 : Geneviève Pezeu (agrégée d’histoire et docteure en sciences de l’éducation associée au CERLIS – Université de Paris) : A l’aune de la mixité des sexes sous l’Occupation : femmes et filles invisibilisées

10h30-10h50 : Pause-café

10h50-11h20 : Claire Aslangul (maîtresse de conférences en études germaniques, SIRICE – Université Panthéon Sorbonne) : L’éducation de la « jeunesse européenne » vue par le magazine de propagande allemand Signal (1940-1945) : une place spécifique pour les filles et jeunes femmes ?

11h20-11h50 : Discussion (modération : Viviane Albenga, maîtresse de conférences en sociologie du genre, MICA – UBM)

12h00-14h00 : Pause déjeuner

14h00-16h30 : Le quotidien des enseignantes pendant la guerre : ruptures, continuités, engagements.

14h00-14h30 : Amandine Charvet (doctorante en sciences de l’éducation, CERLIS – Université de Paris, en co- direction avec le Laboratoire de l’Education – ENS de Lyon) : Être enseignante des écoles primaires supérieures pendant le Second conflit mondial : ruptures et continuités dans l’enseignement au féminin ?

14h30-15h00 : Manon Bienvenu- Crélot (doctorante en études germaniques et en histoire, Plurielles – UBM) : La mobilisation des enseignantes de Thuringe sur les territoires occupés à l’Est durant l’été 1942 : des pionnières coloniales ?

15h00-15h20 : Pause-café

15h30-16h00 : Elena Kiesel (doctorante en histoire – Université d’Erfurt) : Women in Service to Church and Fatherland. Scope for Action and Self-image of Diaconal Kindergarten Teachers under National Socialism

16h00-16h30 : Discussion (modération: Nicolas Patin, maître de conférences en histoire, CEMMC – UBM)

16h30-17h00 : Clémence Cardon-Quint (maîtresse de conférences en histoire, CEMMC – UBM) : Conclusion générale

17h00-17h10 : Clôture de la journée


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.